Search

Categories

Premier bracelet féminin au WSOP 2013 !

Le mardi 2 juillet 2013 restera jamais gravé dans les mémoires des World Séries Of Poker ! En effet, depuis 2008, aucune femme n’avait remporté un bracelet en dehors du Ladies Event.

Dans l’Event 54, Dana Castaneda s’est imposée à la barbe des mâles comme Jason Bigelaw et Matthias Bednarek. Depuis 2008, seule Vanessa Selbst avait réussi cet exploit, c’était en 2012.

2 883 joueurs n’avaient qu’une seule ambition, c’était de décrocher les 450 4287 dollars ! Si le poker français espérait décrocher enfin un bracelet, c’est finalement une femme qui va s’imposer dans l’Event 54. Lors du heads-up, Dana Castaneda l’emporte avec une paire de 5 devant Jason Bigelow !

Dana Castaneda décroche 454 207 dollars devant Jason Bigelow avec 281 991 dollars et Matthias Bednarek avec 198 883 dollars. Le Français, Philippe Clerc, doit se contenter de la 5ème place et de 105 007 dollars.

A noter que dans l’Event 53, Brett Shaffer a décroché un premier bracelet dans sa carrière. Il remporte 665 397 dollars, devant David Vamplew avec 413 157 dollars, Arttu Raekorpi avec 291 392 dollars, Loni Harwood avec 210 456 dollars, Mike Watson avec 153 850 dolalrs, Deigo Zeiter avec 113 819 dollars ou encore Jonathan Cohen avec 85 193 dollars.

Les World Séries of Poker touchent à leur fin dans quelques jours et pour l’instant, les Français sont toujours à la diète !

Poker : L’art d’amadouer ses adversaires

C’est parce que le poker est un jeu situationnel, un jeu de stratégie et qu’il n’y a pas de formules exactes à appliquer avec certitude pour arriver à ses fins que tout le monde se passionne pour le vite. Pour vider les coffres de vos adversaires, il vous faut passer par tous les moyens possibles, les appliquer au bon moment et au bon endroit. Savoir adapter vos compétences avec la réalité et le style de jeu de vos adversaires, c’est mettre la main sur le pot, quelle que soit sa grandeur.

Souvent, dès que le mot poker est prononcé, tout le monde pense à l’instant même au mot «bluff». C’est parce que bluffer est l’une des meilleures façons de gagner à ce jeu qui se joue à 52 cartes voire un moyen très efficace pour s’approprier des pots qui ne devraient normalement pas vous revenir. Un bon bluffeur est considéré comme un bon joueur de poker. Souvent, les joueurs font l’erreur de laisser tomber lorsqu’ils sont confrontés à des situations difficiles. Pourtant, transformer sa main perdante en bluff peut apporter plus que vous ne l’imaginez.

European Masters Of Poker

Bluffer, c’est comme raconter une histoire! Et ce n’est pas n’importe laquelle, c’est celle que vos adversaires avaleront sans se demander trop de questions. Si vous voulez que cette histoire soit crédible aux yeux de tous, il vous faut la rendre cohérente. Il vous faut mettre à l’idée que vos adversaires savent aussi raconter des histoires et qu’un seul faut pas de votre part et personne ne vous écoute. Les astuces pour mieux réussir son bluff peuvent être consultées sur des sites de poker en ligne.